Le petit lexique des coloris de plumes chez les poules.

Presque chaque variété de poule arbore des robes multiples, désignées par un vocabulaire bien précis.

A Acajou : Un brun rouge nuancé de plus clair à plus sombre.

Argentée : Tête et camail (base de la tête et du dos) blancs, corps blanc plus ou moins nettement barré de traits noirs.

B Bariolée : Un contraste irrégulier entre des taches claires et un fond foncé. Par exemple : la Gournay.

Barrée : Chaque plume du dos et des flancs est rayé de traits plus ou moins épais, mais nets à intervalles réguliers.

Bleue : Un gris bleu nuageux que l’on précise parfois « andalou » quand le bord de chaque plume s’assombrit. Souvent, le camail (base du dos et du cou) et la tête dont d’un ton plus sombre que le corps.

C Caille : Se dit d’un plumage brun bordé d’un liseré clair à la manière de celui des cailles, couvrant une poitrine claire à brun clair.

Caillouté : Un plumage foncé taché irrégulièrement de clair. Par exemple : la Gournay

Crayonnée : Chaque plume est rayée d’un trait plus flou que barré.

Camail : Désigne les longues plumes de la base du cou.

Coucou : Une robe grise plus ou moins claire tachée régulièrement de blanc flou. Exemple : la coucou de Rennes.

D Dorée : Se dit d’une poule au camail jaune indien et au corps plus ou moins nettement barré de traits de noirs. Par exemple : la gauloise dorée

F Fauve : Un teint de feu, souvent l’apanage du camail des coqs. Par exemple : L’orpington

Fleurie : Se dit d’une robe oscellée de points foncés sur un fond clair.

H Herminée : Le plus souvent un corps blanc au camail noir, mais le corps peut aussi être fauve ou gris.

M Maillée : Les plumes sont liserées d’un ton fortement contrasté, par exemple en blanc bordé de noir ou en roux de bleu nuit. Par exemple : la brahma

Millefleurs : Désigne un motif criblé de taches rondes de teintes variées, synonyme de porcelaine.

P Pailleté : Synonyme de « fleurie » quand des taches noires se détachent sur un fond blanc.

Perdrix : Le dessin des plumes est semblable à celui d’une perdrix dorée poudrée de noir. Par exemple : La brahma.

Perdrix argenté : Le même dessin en blanc et noir ou gris foncé.

Perdrix à maillé multiple : Le dessin des plumes est composé de plusieurs liserés foncés en chevron, ourlés de clair.

Plastron : La poitrine vue de face, parfois très proéminente. Par exemple : La Barbue d’Anvers.

Porcelaine : Désigne une multitude de gros points clairs et foncés je tés sur le plumage en fort contraste, sans doute en souvenir des porcelaines d’antan. Par exemple : La Pékin

S Splash : Plumage blanc éclaboussé de noir, remplace l’ancien et péjoratif « blanc sale », sans doute du fait de l’apparition fréquente de cette robe lors des reconstitutions de coloris. Par exemple : la poule soie

T Tricolore : Des taches claires et foncées en semis plus épars que dans le style porcelaine.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire